FLASH ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !

FLASH ! NOUVEL TOU CHO ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !
Louis-Philippe Dalembert, lauréat 2017 du Prix France Bleu .

mardi 7 mars 2017

Haïti/Politique & Economie: Privert, est-ce que ça dérange?





Jocelerme Privert a prêté serment le 14 février 2016 comme président provisoire pour une période de 90 jours ou de 120 maximum. Une semaine après son installation Privert a fait circuler dans l'entourage de ses amis qu'il ne partirait pas avant un an parce qu'il estime avoir trop lutté pour garder ce pouvoir seulement pour trois mois ou quatre.

Jocelerme Privert, au cours de ce court laps de temps, a contracté des affaires si sordides que même la Banque Mondiale et d'autres institutions financières ont du crié Holà et faire appel à son gros bon sens d'ancien président de la Commission des finances du Sénat pour lui demander de juger certains actes posés au cours de son bref mandat.

C'est pour la première fois que la Banque Mondiale ainsi que l'Union Européenne ont exigé le remboursement de fonds et menacé de cesser toute assistance à la République d'Haïti.

Privert a fait approuver un versement de 45 millions de dollars à une Banque chinoise comme quotes-parts à la construction d'un nouvel aéroport à Maïs Gâté. De cette avance de 45 millions de dollars, près de la moitié représente des commissions à reverser au président Privert et À des hauts fonctionnaires de son gouvernement au nombre desquels des ministres et des parlementaires. La plus petite somme de cette distribution massive de commissions aux fonctionnaires de cette administration, selon une source d'une ambassade étrangère, est de 1 million de dollars. Les deux plus fortes sommes seraient versées à Cuba à l'occasion d'une réunion des Chefs d'Etat du CELAC. Tous ces mouvements de fonds ont été bien retracés par les grands bailleurs de fonds internationaux représentés en Haïti et par des Ambassades qui souhaitent le remboursement de ces commissions au plus vite. D'ailleurs certains appuis promis dans le cadre du budget en cours d'exécution sont conditionnés par ces différents remboursements.

Au fur et à mesure que les jours approchent pour la transmission du pouvoir certains proches du président Privert impliqués dans cette vaste fraude ont quitté le pays et ont pris refuge à l'étranger.

Outre ce montant, des fonds de l'ordre de 22 millions de dollars ont disparu du compte de l'AAN. La BNC a aussi versé au Gouvernement Privert 500 millions de gourdes tirées du compte de BMPAD. Le prétexte c'était pour aider à la rentrée des classes. S'il y a une seule famille à avoir reçu un penny du gouvernement Privert-Jean-Charles à l'occasion de l'ouverture des classes qu'il le dise. Pas un sou.

Parallèlement Privert a opéré des acquisitions de propriété pour plusieurs millions de dollars dans la zone métropolitaine, en Province et à l'étranger.

Nous publierons bientôt une partie de ces acquisitions insoupçonnables
.
Est-ce que ça dérange ?


Crédit: Célestin Merveille!

Aucun commentaire: