FLASH ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !

FLASH ! NOUVEL TOU CHO ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !
Louis-Philippe Dalembert, lauréat 2017 du Prix France Bleu .

mardi 17 janvier 2017

Haiti/Politique: Le président du Sénat, Youri Latortue réclame de nouveaux ministres

Le président du Sénat haïtien, Youri Latortue, annonce la mise à l'écart des ministres de l'administration Martelly. Moins de 72 heures après avoir pris les commandes du Sénat, M. Latortue a prévenu que les ministres de Martelly ne pourront pas intégrer la nouvelle administration.

Le chef de file d'AAA soutient qu'il faut respecter la constitution qui fait obligation aux anciens ministres d'obtenir décharge avant d'occuper de nouvelles fonctions.

Au cours des dernières années le Parlement n'avait pu délivrer des certificats de décharge aux anciens Premier Ministres et ministres des différentes administrations.

Outre l'aspect des prescrits constitutionnels, M. Latortue juge nécessaire que le président élu prenne ses distances d'avec les anciens officiels qui n'avaient pas été efficaces dans la gestion des affaires de l'état. A son avis M. Jovenel Moïse aurait intérêt à se défaire de certains proches. Je lui ai clairement fait comprendre qu'il faut un coup de balai dans son entourage, a t-il dit.

M. Latortue qui fut conseiller spécial du président Martelly, disposerait d'informations crédibles sur des personnalités qui n'auraient pas contribué au progrès socioéconomique de la nation.

L'état n'est pas une vache a lait, il faut en finir avec la corruption, a martelé M. Latortue faisant allusion à des accusations de gabegies sous l'administration Martelly.

Certaines personnes doivent rendre des comptes de leur gestion des affaires de l'état, a dit l'ex président de la commission éthique et anti corruption ayant enquêté sur la gestion des fonds de Pétrocaribe.

Pour M. Latortue le président élu doit assainir les finances publiques s'il veut mobiliser les fonds pour relancer l'économie nationale.

Il met en garde M. Moïse sur la nécessité de tout mettre en oeuvre pour réaliser les promesses de sa campagne électorale. 


Crédit: LLM

Aucun commentaire: