FLASH ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !

FLASH ! NOUVEL TOU CHO ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !
Louis-Philippe Dalembert, lauréat 2017 du Prix France Bleu .

samedi 12 mars 2016

Rêve Érotique !

Il sera là dans quelques minutes. Mon cœur rate un bond, le sang se propulse dans mes veines, je suis en guerre avec mes sens…

Je dois me calmer. Je dois être prête. Il faut absolument que je sois toute neuve pour lui. Oui, mon amant secret, cet homme qui possède mon corps et réveille si aisément mes démons sexuels. Je me sens déjà tout étourdie… le désir ronge mon bas-ventre, les fourmis se font sentir de plus en plus. Et que dire de ce tambour palpitant au creux de mes jambes… « Mwen vle l, m anvi l »

À des kilomètres de moi, il a le pouvoir de me mettre en feu. Eh oui, je me caresse déjà, je ne peux m’en empêcher à moins de cesser de penser à lui, mais c’est impossible… Je sens déjà ses lèvres parcourir mon corps. Il m’embrassera d’abord le cou et continuera la descente sur mes mamelons « wi, sou ti pwent tete m ». « Wouch manvi l ». Il prendra son temps à me faire languir, jouant sur moi et en moi avec ses doigts et sa langue experte. « Tèt chaje mwen santim prale… kèm ap bat fò ».

Je cède toujours à tout ce qu’il demande, mais je reste sa Reine. Avec lui, j’ai appris à découvrir chaque recoin de ma peau. Je n’ai point de secrets pour lui. Il s’attarde sur mes cicatrices… Il me lit comme un livre ouvert, il connait chaque bataille, chaque joie chaque … Hmm, ce frisson !

Il déclenchera mon volcan faisant monter ce feu ardent qui me consumait bien avant qu’il n’arrive. Rien qu’en me penchant sur le bar de la cuisine, il m’aura déjà fait jouir. Sans dire de mot, me regardant droit dans les yeux, son front collé au mien et nos souffles haletants de désir, sa verge se frayera un chemin en moi à travers les larves débordant jusqu’à mes cuisses. Alors nous troquerons les plaisirs fades du paradis promis contre la chaleur vivifiante émanant de mon entrejambe. « Nou makonnen, nou mele … »

Et cette danse, ce va-et-vient fou qui nous arrachera des cris. Ces cris qui prêtent le souffle du murmure et se dérobent à la faveur d’une GOUYAD… « Wouch manman ! »  Il me mordillera et je crierais encore plus fort. Interdiction de fermer les yeux, ils doivent être témoins de notre péché charnel, je dois voir tout ce que je ressens à travers son regard, car il sera mon miroir. Mon doux et sauvage amant, « Sant kò nou ap soule m… »

Je me retiendrai de jouir. Pas encore. Pas maintenant. Je voudrai cette torture… je ne me retournerai pas… la bête se réveillera, je devrai être chevauchée… dominée et d’un coup de reins sec, il se mettra. Sans vergogne et sans pudeur, je crierais son nom et l’explosion… « Mwen  vini cheri »


Credit:  Vanessa Anabelle Oscar

Aucun commentaire: