FLASH ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !

FLASH ! NOUVEL TOU CHO ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !
Louis-Philippe Dalembert, lauréat 2017 du Prix France Bleu .

mercredi 2 mars 2016

Kécita Madaleno Clénard, une femme, une réputation, des ambitions.

Un auteur a écrit ceci  «  Quand des hommes produisent de grand désordre dans un pays, il y a toujours une Femme pour apporter l’honneur »…
Kécita Madaléno Clénard, originaire de la ville d’Aquin commune située dans le Département du Sud à 156 km de la Capitale Haïtienne et a 40 Km de la Ville des Cayes, Chef-lieu de ce même Département.
Issue d’une famille chrétienne de 11 enfants dont elle est la dernière,  elle a acquis les valeurs et les principes qui vont lui permettent d’affronter sa vie de Femme.
Nous l’avons suivi pendant près de deux mois en divers lieux de la « Ville-Lumière »,  également en Guadeloupe, Antilles françaises, à l’occasion des 23èmes journées internationales de la harpe dans la Caraïbe, et en Guyane, avec le célèbre guitariste haïtien de renommée planétaire, Amos Coulanges, où Haïti était à l’honneur.
HERCULE Peterson : Pourriez-vous nous parlez de votre parcours ?
Kécita M. C : Arrivée en France en 1998 pour un  court séjour, puis un retour en 2002 qui allait être du définitif jusqu’à ce jour.
HERCULE Peterson : Que faites-vous depuis votre séjour en 2002 en France ?
Kécita M.C : Je me suis inscrite dans des cours réguliers en gestion administratives PME-PMI
Mariée, mère d’une petite fille. J’ai intégré
 le milieu des affaires, j’ai eu une franchise des magasins Franprix dans plusieurs villes de la région Parisienne où je me suis fait une réputation, simultanément,  j’ai ouvert une ligne de création qui porte le nom de  « Kecita Mod’L » à Santo Domingo. J’ai exposé dans plusieurs villes de France dans des Pop-up store.
Mes modèles ont  été présentés dans divers défilés de mode à Paris, lors des événements privés ou culturels des ambassades.

 Un tournant vers l’art.keci11

Kecita a plusieurs cordes à son arc, elle s’adonne  à la culture, l’entretien de sa voix : une obligation pour une meilleure performance sur scène, sa  voix est un bonheur ; quand il s’agit des chants séculiers pour mieux représenter les valeurs d’Haïti en terre étrangère, des interprétations  tels que  « le code noir de Versailles à la Maison Blanche » différentes  prestations en Guadeloupe,  ovationnée par un public en liesse.  Toutefois les organisateurs regrettent l’absence des autorités consulaires d’Haïti en Guadeloupe à ce spectacle, ils n’ont pas fait le déplacement, tandis qu’Haïti était à l’honneur en ces 23 èmes journées internationales de la harpe dans la zone caraïbe…
Les différentes prestations en France de Kecita se faisaient dans les pianos bar, les cafés de Paris avec son groupe de Jazz Lapzep (formés de musiciens caribéens), elle joue à la  guitare par pure amour.
Présentement,  elle est assistante pédagogique dans un collège de la région Parisienne, une discipline qu’elle aborde avec habilité ;  se retrouver avec les adolescents au quotidien, à qui elle  inculque les  aptitudes et les valeurs Républicaines d’une France qui l’a vu grandir  et a contribué à ce qu’elle est aujourd’hui.
La jeune Femme entrepreneure a de multiples projets, notamment celui de relancer sa carrière musicale et continuer son activité de mode.
Déjà, un planning chargé pour 2016,
Nous souhaitons  bonne chance et bonne continuation  à cette Femme  Haïtienne exceptionnelle. L’ascension de la Belle Kécita ne fait que commencer. Nous en reparlerons…
Crédit; Peterson HERCULE*/CANAL+HAITI
*Correspondant Permanent CANAL+HAITI & DIASPORAMA-HAITI (France, Antilles Françaises, Guyane Française)
Email: presscaraibes@gmail.com / canalplushaiti@yahoo.fr        

Aucun commentaire: