vendredi 29 janvier 2016

Québec/Diasporama: Lettre de Montréal -21… A Nathalie Petrowski.

Montréal,  6 octobre 2012

Chère Nathalie,
Nadine Magloire
Nadine Magloire
Je viens de lire sur le web votre article concernant notre nouveau Ministre de  la culture, Maka Kotto, Camerounais d’origine, ancien acteur. Vous savez bien qu’un Gouvernement minoritaire est à la merci de l’opposition qui, en règle générale, considère que son rôle est de s’opposer systématiquement en attendant de reprendre le pouvoir.  Déjà il y a eu une levée de boucliers concernant la promesse de supprimer les 200$ payés annuellement par les Québécois, la taxe santé. 
 Afin de récupérer le milliard perdu pour les finances publiques, le Gouvernement se propose d’augmenter légèrement l’impôt des riches.  Aussitôt, affolement des nantis et menace de quitter le Québec. Des fiscalistes pleins de zèle ont sorti leur calculette et ont déclaré que c’était odieux, impensable! Le ministre de la Culture aura besoin de sous. Croyez vous qu’on va considérer les subventions pour des concerts, des spectacles, les musées…comme prioritaires?  M. Maka Kotto fera ce qu’il peut.
  On reproche toujours aux politiciens de ne pas tenir leurs promesses d’élection. Le nouveau Gouvernement qui a très vite annoncé certaines de ses promesses est fortement critiqué. Où est la logique dans tout cela?
 Pendant que je vous écris, j’entends à l’émission « Désautels » une interview de John MacArthur, le directeur du mensuel « Harper » qui collabore aussi au quotidien montréalais « Le Devoir ». Il dit des choses odieuses du Président américain. Il a publié ses chroniques « L’Illusion Obama ».  Obamna est un menteur. Il a trahi ses partisans.  Pactisé avec Wall Street. Sa réforme de la santé, un simple replâtrage conçu au profit des assureurs. Il a endossé les habits de chef de guerre pour draguer l’électorat centriste ou républicain modéré.  Ses sponsors dont d’abord des banques d’affaires et les grands argentiers de la caste américaine…De façon surprenante, les reproches de John Rick MacArthur vis à visa du Président des Etats-Unis sont ceux d’un homme de gauche.
  Le mensuel « Harper » n’a pas la réputation d’être de gauche que je sache. Le directeur de « Harper » devrait briguer le poste de Président dans quatre ans et nous montrer comment un candidat à la présidence de son pays peut se passer de l’argent des riches pour faire sa campagne et prendre des mesures carrément socialistes! Les violentes critiques qu’il a écrites dans « Harper » et dans Le Devoir (Pour les Québécois. En français, il est bilingue, père américain, mère française) ces critiques laisseraient entendre qu’il est de gauche. Ce qui n’est pas le cas. Par conséquent, on peut tirer la conclusion qu’elles sont purement gratuites!
 Imaginez un homme de couleur, avec seulement l’appui des petites gens et leurs sous, faisant une campagne aux U.S.A. pour devenir Président du pays, hélas,  encore le plus puissant au monde!
 Le 3 janvier 2008 j’écrivais:
  « On attend beaucoup de BARACK OBAMA. Beaucoup trop. Je n’ai entendu aucun de ses discours. Mais je lis son livre DREAMS OF MY FATHER. C’est un homme solide qui a la tête bien faite.
Je pense qu’il agira avec sang-froid et avec sagesse. Il arrive au pouvoir à un bien mauvais moment de l’histoire américaine. Souhaitons lui les qualités qu’il lui faudra pour relever les nombreux défis qui l’attendent, sans compter les bâtons dans les roues que ses ennemis ne manqueront pas de susciter. » Fin de citation…

 Les humains ne sont pas raisonnables. Ils attendent toujours un Sauveur. Ils ne peuvent qu’être déçus. Pour se lancer dans la politique il faut avoir une cuirasse. Même avec la meilleure volonté au monde on risque de faire des mécontents. On doit s’attendre à des critiques acerbes parfois injustes.
Il faut être prêt à accepter bien des revers. Mme Pauline Marois en sait quelques chose. Elle les a assumés et a poursuivi son chemin. Elle n’est pas allée dans le privé comme certains hommes politiques souverainistes ou fédéralistes. Elle est toujours restée au service du peuple québécois.
Cordialement,


Crédit: Nadine Magloire

Tous droits réservés @copyright CANAL+HAÏTI/Octobre 2012

Aucun commentaire: