FLASH ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !

FLASH ! NOUVEL TOU CHO ! DERNIÈRE HEURE ! ULTIMA HORA ! BREAKING NEWS !
Louis-Philippe Dalembert, lauréat 2017 du Prix France Bleu .

vendredi 29 janvier 2016

Haïti/Québec/Diasporama: Lettre de Montréal -17… Nadine Magloire à Lucille Boivin.

Montréal,  mardi 25 septembre 2012

Chère Lucille,

Nadine Magloire
Nadine Magloire
J’avais acheté l’autobiographie de Pauline Marois à sa sortie en 2008. Je ne l’avais pas encore lue comme c’est le cas pour plusieurs livres que j’ai achetés à leur sortie. Je le fais maintenant. Je ne sais pas ce que personnellement tu as contre notre Première ministre. Je te suggère de le lire.
  Les enseignants en ont voulu à Mme Marois à cause de mesures qu’elle avait prises quand elle était ministre en 1983. Je ne me rappelle plus ce que c’était. Mais c’est avoir la rancune tenace. Étais-tu enseignante à l’époque? Heureusement que je ne suis pas portée à la rancune car j’aurais raison d’en vouloir à bien des gens! Ainsi je pourrais être assez fâchée envers les Québécois qui m’ont accueillie fort mal et ne m’ont pas permis d’utiliser mes talents pour faire ma place ici comme cela a été le cas pour bien des Haïtiens. Ceux-ci ont eu l’occasion de donner toute leur mesure comme ils n’auraient pu le faire dans leur propre pays. Pourtant j’aime le Québec et je souhaite qu’il devienne un pays où tous peuvent s’épanouir.
 Je suis désolée quand des réalisations dont les Québécois doivent être fiers sont vendues à d’autres. J’espère que notre Première ministre s’efforcera de contrer cette tendance déplorable. Certains riches, semble t-il, n’ont aucun sens de l’intérêt de leur pays. Ils ne connaissent que le leur et ceux de leur clique de privilégiés. Dommage.

Cordialement,

Nadine Magloire

Courriel: nadine_magloire@yahoo.ca

Aucun commentaire: